samedi 1 août 2015

♥ Apprendre, Comprendre, Accepter et Grandir en Sagesse ♥

 

 "Après quelque temps, Tu apprendras la différence entre tendre la main et secourir une âme. Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer, et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité. Tu commenceras à apprendre que les baisers ne sont pas des contrats, ni des cadeaux, ni des promesses… Tu commenceras à accepter tes échecs la tête haute, comme un adulte, et non avec la tristesse d’un enfant. Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins, parce que le terrain de demain est incertain, et ne garantit pas la réalisation des projets, et que le futur a l’habitude de ne pas tenir ses promesses. Après un certain temps, Tu apprendras que le soleil brûle si tu t’y exposes trop. Tu accepteras le fait que même les meilleurs peuvent te blesser parfois, et que tu auras à leur pardonner. Tu apprendras que parler peut alléger les douleurs de l’âme. Tu apprendras qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance, et à peine quelques secondes pour la détruire, et que, toi aussi, tu pourrais faire des choses dont tu te repentiras le reste de ta vie. Tu apprendras que les vraies amitiés continuent à grandir malgré la séparation. Et que ce qui compte, ce n’est pas ce que tu possèdes, mais qui compte dans ta vie. Et que les bons amis sont la famille qu’il nous est permis de choisir. Tu apprendras que nous n’avons pas à changer d’amis, si nous acceptons que nos amis changent et évoluent. Tu expérimenteras que tu peux passer de bons moments avec ton meilleur ami en faisant n’importe quoi, ou en ne rien faisant, seulement pour le plaisir de jouir de sa compagnie. Tu découvriras que souvent nous prenons à la légère les personnes qui nous importent le plus ; et pour cela nous devons toujours dire à ces personnes que nous les aimons, car nous ne savons jamais si c’est la dernière fois que nous les voyons… Tu apprendras que les circonstances, et l’ambiance qui nous entoure, ont une influence sur nous, mais que nous sommes les uniques responsables de ce que nous faisons. Tu commenceras à comprendre que nous ne devons pas nous comparer aux autres, sauf si nous désirons les imiter pour nous améliorer. Tu découvriras qu’il te faut beaucoup de temps pour être enfin la personne que tu désires être, et que le temps est court… Tu apprendras que si tu ne contrôles pas tes actes, eux te contrôleront. Et qu’être souple ne signifie pas être mou ou ne pas avoir de personnalité : car peu importe à quel point une situation est délicate ou complexe, il y a toujours deux manières de l’aborder. Tu apprendras que les héros sont des personnes qui ont fait ce qu’il était nécessaire de faire, en assumant les conséquences. Tu apprendras que la patience requiert une longue pratique. Tu découvriras que parfois, la personne dont tu crois qu’elle te piétinera si tu tombes, est l’une des rares qui t’aidera à te relever. Mûrir dépend davantage de ce que t’apprennent tes expériences que des années que tu as vécues. Tu apprendras que tu tiens beaucoup plus de tes parents que tu veux bien le croire. Tu apprendras qu’il ne faut jamais dire à un enfant que ses rêves sont des bêtises, car peu de choses sont aussi humiliantes ; et ce serait une tragédie s’il te croyait, car cela lui enlèverait l’espérance! Tu apprendras que, lorsque tu sens de la colère et de la rage en toi, tu en as le droit, mais cela ne te donne pas le droit d’être cruel. Tu découvriras que, simplement parce que telle personne ne t’aime pas comme tu le désires, cela ne signifie pas qu’elle ne t’aime pas autant qu’elle en est capable : car il y a des personnes qui nous aiment, mais qui ne savent pas comment nous le prouver… Il ne suffit pas toujours d’être pardonné par les autres, parfois tu auras à apprendre à te pardonner à toi-même… Tu apprendras que, avec la même sévérité que tu juges les autres, toi aussi tu seras jugé et parfois condamné… Tu apprendras que, peu importe que tu aies le cœur brisé, le monde ne s’arrête pas de tourner. Tu apprendras que le temps ne peut revenir en arrière. Tu dois cultiver ton propre jardin et décorer ton âme, au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs… Alors, et alors seulement, tu Sauras ce que tu Peux réellement "endurer" que Tu es Fort, et que tu pourrais aller bien plus loin que tu le pensais quand tu t’imaginais ne plus pouvoir Avancer ! C’est que réellement, La Vie n’a de Valeur que si Tu as le Courage de l’affronter !"

William Shakespeare.

mardi 1 avril 2014

♥ Entretenir la santé des intestins de nos enfants ♥

Si nous veillons à la santé des intestins de nos enfants, ils contracteront beaucoup moins d'affections et d'infections...

Lire la suite...

samedi 22 mars 2014

♥ Les qualités du Coeur... ♥

voieducoeur.jpg


Près de Tokyo vivait un grand Samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.

Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat.
Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.

Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.

Ils se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues, y compris à ses ancêtres.


Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux Maître resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.

Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

- " Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ? ".

- "Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ?" demanda le samouraï.

- "A celui qui a essayé de le donner", répondit un des disciples.

- "Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes", dit le Maître.

Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent Toujours à Celui qui les portent dans Son Cœur " !

Coeurdialement Votre,
Flodharmonie ƸӜƷ ☆♪♫•*¨*•.¸¸✫ Love ✫☆..✿.•°*”˜ƸӜƷ˜”*°•.✿..☆¸.ღ♥

jeudi 20 mars 2014

♥ Générosité et courage : Une Leçon de Vie ♥

generosite.jpg

Voici l'histoire d'un fermier pauvre du Ayrshire qui s'appelait Fleming.

Celui-ci était un jour occupé à labourer son champs, lorsqu'il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche...
Il laissa tomber ses outils, s'y rendit et y trouva un jeune garçon, enfoncé jusqu'à la taille dans la vase. La terreur et l'épuisement se lisaient sur son visage, il gesticulait et hurlait en cherchant à se libérer.
Le fermier ôta sa ceinture qu'il attacha à une branche morte puis la tendit au garçon pour qu'il puisse se hisser hors de sa prison de boue.
Le garçon le remercia et rentra chez lui. Le fermier s'en retourna à son champs. La journée s'écoula doucement.


Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme. Un noble, richement vêtu, en sortit et se présenta comme le père du jeune garçon que le fermier avait sauvé.
- "Je voudrais vous récompenser pour votre geste, dit le noble.
- Je ne peux accepter de récompense pour ce que j'ai fait, j'ai agi selon mon cœur sans réfléchir".
Au même moment, le fils du fermier écossais, âgé d'environ 10 ans, approcha jusqu'à la porte de la vieille ferme.
- "c'est votre fils ? demanda le noble.
- oui, répondit le fermier.
- Alors, laissez-moi vous proposer un marché ! Permettez-moi d'offrir à votre fils, l'accès à la même éducation que le mien. Et si le fils ressemble au père, je suis certain qu'il sera un homme duquel nous serons fier tous les deux ".
Le fermier accepta...


Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleurs écoles, et il fût diplômé de l’École de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.
Porteur d'une belle ambition, il poursuivit ses recherches jusqu'à être connu du monde entier.
En effet, en 1927, le fameux Docteur Alexander Fleming, a découvert la Pénicilline ! 


Des années plus tard, le fils du noble qui avait été sauvé du marécage, contracta une grave pneumonie.
Qui lui sauva la vie, cette fois ? ... La pénicilline.
Savez-vous comment s'appelait ce noble ? Sir Randolph Henry Spencer CHURCHILL et son fils : Sir Winston CHURCHILL (Président Sir Winston CHURCHILL !)

Sir Winston CHURCHILL et Sir Alexander FLEMING restèrent amis toute leur vie.

Sir Alexander FLEMING décéda en 1955 à l'âge de 74 ans à Londres, et Sir Winston CHURCHILL décéda en 1965 à l'âge de 91 ans à Londres. Ils sont tous les deux enterrés dans le même cimetière. 

*Que nous dit cette histoire ?

Elle nous démontre que chaque opportunité d'être juste, courageux et généreux, rejaillira dans notre vie ou celle de nos proches d'une façon parfois très inattendue et liera des destins pour toute une vie ☆..✿.•°*”˜ƸӜƷ˜”*°•.✿..☆¸.ღ♥

mardi 18 mars 2014

♥ Sur le sable ou sur la pierre... ♥

sableoupierre.jpg

C'est l'Histoire de deux Amis qui marchaient dans le désert.

A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit sur le sable : "Aujourd'hui mon meilleur Ami m'a donné une gifle" !

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent un oasis, dans lequel ils décidèrent de se baigner. Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son Ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre : "Aujourd'hui mon meilleur Ami m'a sauvé la Vie" !

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda : "Quand Je t'ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant Tu as écrit sur la pierre. Pourquoi ? "

L'autre ami répondit : "Quand quelqu'un nous blesse, Nous devons l'écrire dans le sable, où les vents du Vrai Pardon peuvent l'effacer.

Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour Nous, Nous devons le Graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l'Effacer."

Apprends à écrire tes Blessures sur le sable et à Graver tes Joies dans la pierre.✿ •*´ƸӜƷ •.¸¸ ☼ ✿ ƸӜƷ ☆♪♫•*¨*•.¸¸✫ Love ✫ 

mardi 11 mars 2014

♥ Dieu existe-t-il ? ♥

bouddha-celeste.jpg

"Un matin, le Bouddha était assis, entouré de ses disciples, lorsqu'un homme vint les trouver.
"Dieu existe-t-il, demanda-t-il.
- Il existe", assura le Bouddha.
Après le déjeuner, un autre homme s'approcha :
"Dieu existe-t-il ?
- Non, il n'existe pas", affirma le Bouddha.
Plus tard dans la journée, un troisième homme posa la même question :
"Dieu existe-t-il ?
- C'est à vous de décider, déclara le Bouddha.
- Maitre, c'est absurde ! s'écria l'un des disciples. Comment pouvez-vous à la même question donner des réponses différentes ?
- Parce que ce sont des personnes différentes, répliqua l'Illuminé, et chacune s'approchera de Dieu à sa manière : à travers la Certitude, la Négation ou le Doute."

Paolo Coelho

Bien à Vous, Flodharmonie ♥♥-ॐ-♥♥ ✿ •*´ƸӜƷ •.¸¸ ☼✿  ƸӜƷ ☆♪♫•*¨*•.¸¸✫ Love ✫ 

♥ MèreVeilleuse Coccinelle ♥

coccinelle-trefle-quatre-4-feuilles.jpg

Pourquoi appelle-t-on la coccinelle «petite bête à bon dieu» ?

Voici le récit de la légende, qui remonterait au Xe siècle:

Suite à l’assassinat à Paris d’un homme, son apprenti est soupçonné et condamné à mort malgré ses protestations. Il fut alors condamné à avoir le cou tranché. Le jour de son exécution, une foule s'était réunie pour assister à la scène: et lorsque le bourreau leva sa hache, il aperçut une coccinelle posée sur le cou du jeune homme.

Aussi le bourreau enleva la coccinelle très délicatement et releva sa hache afin de trancher le cou du jeune homme. Quelle ne fut pas alors sa surprise lorsqu'il constata que la coccinelle était de retour sur le cou du pauvre jeune homme !

Le bourreau eut beau insister, mais la coccinelle était obstinée, à tel point que le roi d’alors (Robert le Pieux) intervint, considérant que l'événement était un miracle et que la coccinelle accomplissait là une mission divine.

Le jeune homme fut gracié, et quelques jours plus tard le véritable coupable fut découvert.

Dès lors les gens de Paris parlaient de la « beste du bon Dieu » et plus personne n'aurait écrasé ce petit insecte au risque de commettre un Sacrilège.

*Auteur inconnu*

Bien à Vous, Flodharmonie ✿ •*´ƸӜƷ •.¸¸ ☼✿ ƸӜƷ ☆♪♫

jeudi 6 mars 2014

♥ Les Quatre Bougies ♥

les4bougies.jpg



Il était une fois 4 bougies qui brûlaient dans une pièce, se consumant tout doucement… En s’approchant, on les entend chuchoter…

La 1ère dit : » je suis la Paix. Personne n’arrive à conserver ma Lumière, alors, je pense que je ne peux continuer à brûler. »

Elle diminua, et diminua, et s’éteignit.

Alors, la 2ème bougie parla, et dit : « je suis la Confiance – je suis très Fragile et m’éteins facilement. »  Effectivement, une petite brise passa et l’éteignit.

La 3ème dit : «  je suis l’Amour… Je n’ai plus de Force. Les hommes me placent au Dernier rang car ils ne comprennent pas Mon Importance…ils Oublient même d’Aimer leurs proches. » Et elle s’éteignit à son tour.

Et voilà qu’à ce moment, un Enfant entra dans la pièce. Constatant que 3 bougies s’étaient déjà Éteintes, et ne comprenant pas pourquoi, il se mit à pleurer !

La 4ème bougie lui parla alors comme suit : « Ne crains rien ; Tant que je brûlerai, il sera Possible de Rallumer les 3 autres Bougies car je suis l’Espoir. »

Les yeux brillants de Joie, l’enfant prit cette bougie et Ralluma avec elle les 3 autres bougies.

✿ •*´ƸӜƷ •.¸¸ ☼✿  Ne laissons pas la Flamme de l’Espoir s’Eteindre en nous ; Gardons-la toujours Vivace, ainsi, nous garderons aussi la Confiance, la Paix et l’Amour, pour nous Aider à traverser Toutes les obscurités ✿ •*´ƸӜƷ •.¸¸ ☼✿

mercredi 5 mars 2014

♥ L'Ethérapie : Reconquérir son Energie Originelle ♥

Discipline récente, l'Ethérapie est une approche thérapeutique holistique. En s'appuyant sur des notions ancestrales, elle vise à nous reconnecter à l’Énergie Fondamentale, présente dans notre corps dès la Conception...

Lire la suite...

mardi 15 octobre 2013

♥ Recette de soupe à l'ail contre les virus des premiers frimas d'Automne ♥


soupe_a_l__ail.jpg
Pour quatre personnes :

- 26 gousses d'ails non épluchées et 26 gousses épluchées
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- une demi-cuillère à café de piment de Cayenne en poudre
- 70 grammes de gingembre frais
- thym frais
- 300 grammes d'oignons
- 100 mL de lait de coco
- 1 litre de bouillon de légumes
- 4 quartiers de citron

Préchauffer le four à 175°. Placer les 26 gousses d'ail non épluchées dans un petit plat en verre. Ajouter 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, saupoudrer de fleur de sel et mélanger pour bien enrober. Couvrir le plat de cuisson hermétiquement avec du papier sulfurisé, et faire cuire jusqu'à ce que l'ail soit doré et tendre, environ 45 minutes. Laisser refroidir. Presser l'ail entre les doigts pour libérer les gousses et les mettre dans un petit bol.

Faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande casserole à feu moyen-vif. Ajouter les oignons, le thym, le gingembre, le poivre de Cayenne en poudre et laisser cuire jusqu'à ce que les oignons soient translucides, environ 6 minutes. Ajouter l'ail rôti et 26 gousses d'ail cru dont vous aurez ôté chaque germe, puis cuire 3 minutes. Ajouter le bouillon de légumes, couvrir et laisser mijoter jusqu'à ce que l'ail soit tendre, environ 20 minutes. Mixer la soupe jusqu'à consistance lisse. Remettre la soupe dans la casserole, ajouter le lait de coco et faire mijoter à feu très doux. Assaisonner avec du sel de mer et poivre pour le goût.

Presser le jus de 1 quartier de citron dans chaque bol et servir.

Peut être préparé un jour à l'avance. Couvrir et réfrigérer. Réchauffer à feu moyen, en remuant de temps en temps.

lundi 14 octobre 2013

♥ Apprendre à s'observer pour mieux décrypter l'Autre ♥

miroir.gif

" La plus grande difficulté consiste à demeurer à l’Écoute de son Corps, de son Instinct et de son Intuition..."

Dans notre société, les "qualités" intellectuelles et cognitives sont souvent beaucoup plus valorisées que les Qualités Émotionnelles ; j'en veux pour preuve que les Tests de QI, les Tests Psychotechniques et autres Tests de Logique sont souvent utilisés dans les entretiens d'embauche !

Pourtant, ce qui fait La qualité d'une personne, ce n'est pas forcément  sa capacité à faire une équation à 3 inconnues !

L'Empathie et l'Intelligence Émotionnelle sont aussi de bons indicateurs de la "Valeur" d'une personne, de ses Capacités au travail, surtout si celle-ci doit endosser des responsabilités managériales, travailler en équipe et diriger ses collègues-collaborateurs.

Une personne que l'on embauche peut avoir tous les bons diplômes et toutes les compétences possibles et imaginables, ces dernières ne seront rien si elle est Incapable d'avoir des Relations Sociales satisfaisantes, basées sur le Respect, l’Écoute et l’Échange !

Le fonctionnement est le même pour "décoder" les gestes d'autrui : on peut connaitre le Langage Verbal et être pourtant incapable de le déchiffrer correctement chez son interlocuteur !

Pourquoi ? Parce que c'est déjà en écoutant son Propre Corps, c'est à dire ses Ressentis et ses Émotions que l'on pourra correctement décoder celui des Autres.

L'observation de Soi-même (que l'on appelle également autoscopie) est cruciale lorsque l'on veut vraiment étudier la Communication Non-Verbale. Car si la Gestuelle de votre interlocuteur est importante, la vôtre l'est tout autant, voire bien plus !

Vous pouvez presque en Apprendre autant sur l'autre en observant le Langage de Votre propre corps qu'en observant le Sien...

Rester conscient de son corps, des Positions que l'on prend, des Gestes que l'on fait, permet d'analyser ses propres Réactions.

Notre corps est un Outil précieux quand il s'agit de jauger quelqu'un d'autre, car si votre cerveau peut vous "mentir", trop prisonnier de Ses schémas, Votre corps Lui, ne mentira JAMAIS.

Vos Émotions et vos Ressentis ne sont en effet que le miroir de ce que l'autre vous envoie (inconsciemment) : votre corps Capte les Signaux que l'interlocuteur émet et y répond de façon instantanée, sans même en prendre conscience , ou sans passer par la "case Réflexion".

Si votre interlocuteur vous envoie de l'agressivité camouflée (en utilisant l'humour par exemple), alors votre corps le "sentira" et vous préviendra. Vous pourrez par exemple ressentir un malaise, une gêne ou bien une accélération de votre rythme cardiaque, ou encore, tout simplement une tension dans le corps, qui se contractera comme s'il se sentait "attaqué"...Il sera important dans ce cas, de prendre conscience de tout cela, afin de porter plus d'attention à l'autre et à sa gestuelle.

* A retenir * 

- Ne pas faire confiance seulement à son cerveau (analytique) : en effet, ce n'est pas parce que vous aurez Mémorisé par cœur touts les Gestes et toutes les Postures, que vous saurez parfaitement "décoder" la Communication non-verbale ! Ce Langage se "ressent" également avec Son corps et Son cœur car eux ne se trompent JAMAIS. 

- Faire Confiance à ses Émotions : elles sont en effet la Réponse instantanée aux Signaux envoyés par notre interlocuteur. Si vous ressentez un "malaise" en la présence d'un individu ( et cela même si sa gestuelle semble ouverte et chaleureuse), faites Confiance à Votre Instinct, car votre corps a décrypté les Éléments dont votre cerveau Rationnel n'a pas pris Conscience. 

- Savoir décoder nos propres Réactions : nous avons tous des Gestes que nous reproduisons naturellement lorsque nous sommes Anxieux, Gênés ou Mal à l'aise. Nous devons donc Répertorier et Analyser Ces gestes afin de les repérer plus facilement, et ainsi Affiner notre "grille de Lecture". Ceci étant, cela nous permet surtout d'être à l’Écoute de NOS besoins plutôt que d'être toujours SOUMIS à Ceux des Autres...

Coeurdialement vôtre,

Florence ♥

♥ Communication non-verbale : importance et impact du Langage Corporel ? ♥

Multiple facial expression

" Je Parle avec mon Corps, et ceci sans le Savoir ; Je Dis donc Toujours Plus que Je n'en Sais..."

Et en effet, la chose la plus Importante en Communication, c'est d'Entendre Ce qui n'est Pas Dit ! 

L'Importance et l'Impact de notre Communication Non-Verbale ont longtemps été sous-estimés.

Pourquoi ?

Premièrement parce que les êtres humains ont la possibilité d'Utiliser un Langage Articulé, dont ils tirent beaucoup de Fierté et qui est, contrairement au langage non-verbal, étudié dans toutes les écoles !

Deuxièmement, parce que nous Utilisons notre Corps pour Communiquer de façon Inconsciente, Naturelle, sans nous poser de questions...

Et pourtant, tous les psychologues s'accordent à dire que ce Langage du Corps (et c'est assurément un langage à part entière), peut avoir de loin beaucoup plus d'Importance que notre langage articulé.

Bien sûr, nous  nous doutons Tous que Notre Image à un impact sur les Autres, et que les Gestes que l'on fait ne sont pas anodins...

Par exemple, lorsque nous mentons, nous savons pertinemment que nous devons Maîtriser notre Regard et nos Gestes pour ne pas paraître Suspect !

Nous savons également que l'Effet d'un discours bien écrit, peut-être ruiné par un orateur Timide et Hésitant !

Mais la majeure partie de temps, nous Pressentons tout cela de façon Inconsciente, sans réellement Savoir quels sont les Gestes à Faire ou à Ne pas Faire...

Et puis, comme nous ne Maîtrisons pas toujours notre Gestuelle ni Celle des Autres, nous Pouvons Faire des "erreurs" de Transmission et d'Interprétation.

Le Langage Corporel est avant tout un moyen de Communication Naturel, Spontané, qui ne se Censure pas et qui fait Appel à la partie la plus "Animale" de nous-mêmes. Comme si notre Cerveau Reptilien (le  moins civilisé donc, celui qui ne sait pas Mentir), prenait le Contrôle du reste de notre Cerveau pour nous Faire faire Ce que l'on ne Voulait pas Dire tout haut !

En effet, alors que la Communication Verbale se Limite aux Mots employés, la Communication Non-Verbale est extrêmement Complexe et d'une grande Variété.

On pourrait la décomposer en 4 catégories :

- 1ère catégorie - Les éléments Auditifs que sont le Ton de la Voix et la Voix elle-même. La preuve, lorsque vous avez une personne au téléphone, vous Savez souvent si elle est Triste, Joyeuse ou de Mauvaise humeur, et cela, même si elle vous assure du Contraire...

- 2ème catégorie - l'Apparence Physique de la personne : Look, Coiffure, l'aspect Propre ou Négligé, etc...( hors jugement de valeur personnel) qui peut être séparée de leurs Gestes à proprement parler, et qui Transmet encore tout un tas d'Informations sur elle...

- 3ème catégorie - le Langage Corporel lui-même, c'est à dire Toutes les Informations issues de la Gestuelle, de la Démarche, des Attitudes, des Postures que l'on adopte quand on est Assis ou Debout, ou encore de l'Espace que l'on met habituellement entre Soi et les Autres...

- 4ème catégorie - un point souvent Oublié mais très Important, nous Sentons également beaucoup d'Informations avec notre Odorat, que ce soient ces fameuses Phéromones ou encore un parfum Enivrant...

Ainsi l'on constate que Tous Nos Sens (et pas seulement nos capacités intellectuelles, raisonnées) sont mis à contribution lorsqu'il s'agit de Communiquer avec Autrui.

Coeurdialement vôtre,

Florence ♥

jeudi 10 octobre 2013

♥ Notre attitude corporelle - Que dit notre façon de nous asseoir ? ♥

l__artdesasseoir.jpg

On change quelques fois ses gestes, mais on modifie rarement sa manière de s'asseoir !

L'observation de cette attitude est donc tout à fait propre à fournir des données sur la psychologie de la personne concernée.

Certaines personnes s'assoient résolument au Fond de leur chaise ou fauteuil, ce sont les Énergiques, ou les Ambitieux ; plus on s'enfonce dans un siège, plus on est Tenace et Audacieux...

Le Voluptueux s'assoit au fond, mais Lentement, il se renverse presque toujours en Croisant ses jambes et Avance le buste...

Celui qui se laisse Tomber lourdement a perdu le contrôle de lui-même, il se sent découragé (cette observation ne concerne bien entendu pas les personnes ayant des problèmes de mobilité dus à leur état de santé !).

Le Méthodique s'assoit au Milieu de son siège, Rapproche ses Pieds et maintient Horizontalement ses Cuisses...

Le Timide fait de même, néanmoins il s'assoit au Bord du siège et Bouge sans cesse, comme s'il n'arrivait pas à découvrir une position Favorable...

Le Désinvolte Croise ses Jambes très haut, et s'Étale sur le dossier de son siège...

Le Nerveux Remue sans arrêt Bras et Jambes, Croisant et Décroisant ces derniers, s'Appuyant de l'avant-bras au dossier, se Soulevant Légèrement pour s'asseoir autrement...

Les avant-bras qui s'Appuient sur les Cuisses, Buste en Avant, marque un désir de Familiarité, d'Abandon...

Vous reconnaîtrez les Instinctifs à ce qu'ils s'Assoient toujours sur le Même siège, à la Même place, dans la pièce où vous avez l'habitude de les recevoir...

Les Craintifs Restent près de la Porte...

Les Audacieux Traversent toute la pièce avant de Choisir un siège...

Ceux qui tiennent à Éviter un examen trop Précis de leur physionomie et de leur Gestuelle, s'assoient Instinctivement le Dos au jour, de façon à  ce que la lumière directe "floute" légèrement leur silhouette...

Ceux qui se sentent parfaitement à l'aise, n'hésiteront pas à Déplacer leur siège dans le sens et à la place qui leur convient le mieux...

Quant à ceux qui Étalent totalement leurs Jambes en avant, cela dénote un certain manque d'éducation...

De même,  (seuls les messieurs sont concernés pas cette observation ! ) ceux qui s'avachissent sur leur siège, jambes largement ouvertes, cherchent à affirmer leur pouvoir masculin. 

Souhaitant que ces informations vous permettent de décoder les attitudes de vos interlocuteurs ou visiteurs.

* Bien s’asseoir correctement en public peut parfois être plus difficile que ça n’en a l’air, voici quelques conseils : 

- Asseyez-vous discrètement, sans tirer la chaise pour ne pas faire grincer les pieds (ou en casser un).

- Mettez vos pieds à plat sous la chaise, et non étendus devant vous ( cela vous  évitera également  de faire involontairement du pied à vos voisin-e-s d’en face).

- Évidemment, essayez de garder le buste et les épaules droits.

- Si vous êtes assis-e dans un fauteuil, n’ouvrez pas les jambes mais collez vos genoux l’un contre l’autre, ou croisez les jambes de sorte que vos cuisses se touchent ; ne croisez pas vos jambes avec une cheville sur la cuisse (même si c’est une position très relaxante à la maison ! ).

- Si vous êtes invité-e-s chez quelqu’un, attendez que le maître ou la maîtresse de maison vous invite à vous asseoir, et faites de même lorsque vous avez un entretien professionnel.

Coeurdialement vôtre,

Florence ♥

mardi 8 octobre 2013

♥ Notre attitude corporelle - Que dit notre poignée de main ? ♥

poignee_de_main.jpg

Le plus révélateur de tous les Gestes, est peut-être la poignée de main !

La poignée de main Franche, Nette, sans Pression exagérée, mais que l'on sent tout de même est celle de l'être Loyal et Actif.

La poignée de main Brutale, qui broie vos phalanges et y incruste vos bagues, est celle d'une personne emportée, généralement sujette à des moments de Dépression pendant lesquels elle est à la merci d'une autre plus Maître de Soi...

La poignée de main Molle, révèle une nature sans Vigueur, influençable, Malléable...

La poignée de main Hâtive d'une personne Brouillon , toujours Pressée, marque de l'Indifférence en même temps que de la Nervosité...

Quand le bras retombe Lourdement après avoir serré votre main, votre interlocuteur est découragé ou en mauvaise santé...

Les personnes qui Gardent votre main sans se décider à l'Abandonner, ne témoignent pas pour autant d'une grande Sensibilité, mais plutôt d'un esprit Indécis, Hésitant... Bien entendu, la personne qui Garderait votre main en posant son autre main sur la votre, ferait preuve dans ce cas de Chaleur et d'Accueil ! Toutefois, cette main qui s'attarde à garder la votre peut aussi signifier du Désir Sensuel ou un Désir d'Emprise... A vous de décoder un Regard Franc ou pas, un sourire Généreux ou bien Crispé-Contrôlé...

La  place où l'on Serre votre main est encore matière à Observations !

Celui qui Prend juste le bout de vos doigts se livre Difficilement, si Aimable qu'il Paraisse, vous ne le connaîtrez pas Entièrement ; il s'agit d'un être Complexe et généralement Délicat... Il sera préférable néanmoins de ne pas lui accorder une Confiance Aveugle et surtout de ne pas compter sur lui...

Lorsque l'on Emprisonne tous vos doigts sans Dépasser de leur base, il y a moins de Retenue ; cela étant il ne s'agit pas encore d'Expansion totale...

La meilleure poignée de main est celle qui vous Prend Toute la main et Serre sans Brutalité, mais sans Mollesse d'une Pression assez Rapide !

Coeurdialement Votre,

Florence ♥

♥ Notre attitude corporelle - Que disent nos Gestes ? ♥

Les_gestes.jpg

Les Gestes se font principalement avec les bras et les mains, bien qu'il arrive que les épaules participent également.

Les gestes Courts, Lents, sans Vigueur, n'appartiennent pas toujours aux paresseux, mais ils indiquent un Caractère Calme et Réfléchi, passablement indifférent, qui travaille avec méthode et demeure Pratique.

Les gestes Courts mais Rapides sont la marque d'une Grande Imagination et souvent de l'Exagération. Ils dénotent une personne inconstante, qui peut aussi faire preuve de Colères concentrées. Cependant, il comprend vite et aime particulièrement les Détails...

Les gestes Amples et Rapides révèlent l'Optimisme et la passion chez la personne concernée, néanmoins, cela dénote aussi une légère tendance à dissimuler la Vérité. On peut aussi noter que cette personne travaille vite mais se laisse totalement absorber par son activité.

Les gestes Amples et Lents sont la marque certaine d'une Grande Volonté, d'Autorité et d'Ambition ; il y aura chez cette personne de l'Emportement plus que de la Colère, mais toujours une Grande Force de Caractère. C'est une personne qui travaille vite et qui décide tout aussi rapidement. Cette gestuelle est également l'apanage d'une Grande activité Intellectuelle...

Les gestes Arrondis, appartiennent aux Artistes, notamment aux Peintres et aux Femmes très influencées par Vénus...

* La Bonne Foi et la Loyauté s'expriment par la découverte de la paume de la main !

* Celui qui Jure tourne ses paumes en dehors, celui Accueille de Bon Cœur également ! 

* Au contraire, celui qui commande un acte Répréhensible, Dissimule instinctivement ses paumes de mains ou les Tourne en dessous ! 

Autrefois, dans ce qui était considéré comme de la magie noire, toutes les Évocations se faisaient  en Tournant les paumes de mains vers la Terre.

Dans les religions orientales, les Appels à la Divinité se font les mains Élevées, paumes en dehors et doigts Écartés.

L'écartement des doigts rend Passif. Au contraire, quand on veut concentrer sa Volonté, ou dans l'exaltation passionnée, les doigts se resserrent.

Coeurdialement Vôtre,

Florence ♥

♥ Notre attitude corporelle - Que dit ma démarche ? ♥

La_demarche.jpg

Notre attitude dépend des gestes que nous accomplissons; or, les gestes sont en corrélation étroite avec Notre Caractère et avec la manière dont nous Ré-Agissons face aux évènements ou circonstances !

Nos gestes sont la plupart du temps Inconscients, c'est pourquoi ils arrivent à renseigner de manière très précise, notre façon d'Être à ceux qui veulent bien prendre la peine de nous observer...

En règle générale,  plus les gestes sont nombreux, moins la personne est maître de Soi.

Il perd d'ailleurs, en gesticulant, une très grande quantité de Force nerveuse, qui affaiblit d'autant sa possession de Soi. 

Les souverains et les pontifes s'astreignaient autrefois à une grande immobilité qui leur conférait, non seulement de la majesté, mais encore du Calme et des Pensées en rapport avec cette attitude Digne et Sobre.

Le Maintien a donc de tout temps été considéré comme révélateur de la Personnalité.

Plus la personne se tient droite, plus elle Affirme cette personnalité, et plus elle tend à l'imposer.

Le fait de se redresser élève d'ailleurs les épaules, ce qui est une marque "d'autorité".

La personne craintive voûte son dos et arrondit ses épaules.

La démarche n'est pas moins intéressante à observer.

Un pas vif et rapide dénote une grande activité générale, mais aussi souvent de l'impulsivité...

Il y a d'ailleurs  deux sortes de marche rapide :

- à petits pas,

- à grands pas.

Celle du nerveux devient "sautillante" quand l'état de nervosité s'exagère ; les pas sont alors petits ; une telle démarche indique la Versatilité, l'Impressionnabilité et souvent l'Irritabilité...

La démarche rapide à grands pas, marque la Bienveillance et l'Optimisme.

Quant aux Timides et aux Peureux, ils ont une démarche hésitante et généralement peu rapide...

La démarche Lente et la démarche Rapide doivent être examinées sous les deux aspects en fonction des pas plus ou moins grands.

La démarche Lente à Petits pas révèle de la Mollesse, un manque d'énergie et d'activité, de l'inertie...

La démarche Lente à Grands pas indique de la Force de caractère, de la Volonté, mais aussi de l'Orgueil mêlé au Désir de s'Imposer...

* compléments à suivre : " Que disent nos Gestes ? " ; " Que dit ma poignée de main ? " ; " Que traduit ma façon de m'asseoir ? " ; et d'autres sans doute...

Coeurdialement Vôtre,

Florence  ♥

♥ Les Signes ♥

intuition1.png
Même si nous ne comprenons pas toujours dans le détail, le Sens du Chemin que nous empruntons, nous avons très souvent des Signes qu'il faut Savoir interpréter, analyser, décoder...

C'est d'abord cela la Recherche Intérieure.

Tout a une Signification, même les plus petits détails de la vie quotidienne, et, dès l'Instant où l'on retourne aux Sources premières de l'Instinct et de l'Intuition, on découvre le fil d'Ariane qui permet de se Re-Trouver et de se Situer (Si Tu Es) pour mieux se Comprendre.

L'invitation nous est faite de Réfléchir sur le Sens de La Vie cachée mais Agissante qui jalonne continuellement la vie quotidienne, afin de l'éclairer d'une prise de Conscience Nouvelle, dès l'instant ou l'Être se Réveille du sommeil matériel...

Coeurdialement Vôtre,

Florence  ♥

vendredi 6 septembre 2013

♥ La Nature et le Sens de la Vie ♥

AbeillePapillon.jpg

La Nature cache des Trésors insoupçonnés.

Elle nous donne aussi les plus Grandes Leçons de Sagesse et d'Humilité !

Toute Vie a Son importance, et rien n'est laissé au Hasard, car ce dernier n'existe pas.

La Fourmi qui tire sa miette, l'Abeille qui va de Fleur en Fleur sans perdre une minute, le Papillon que l'on croit toujours en promenade, Tous contribuent dans Leur domaine, à l’Évolution collective.

Si l'on sait observer, on s'aperçoit que Tout est prévu selon des "programmes" rigoureux...

Toute destruction est suivie d'une Reconstruction, et ces vagues successives représentent les Cycles de La Vie en marche.

Dès lors, la première attitude à adopter doit être le Respect de Ce qui Existe, et la deuxième est de contribuer à cette Symphonie de La  Nature ou Chacun doit jouer Sa partition avec l'Instrument fourni par le choix de Sa destinée. ♥

♥ Puisse Chaque Journée être riche de Don, de Partage, de Réalisation et de Joie !!! ♥

Coeurdialement,

Florence

♥ La bague Magique ♥

anneau-d-or.jpg

Un prince qui avait la passion des choses extravagantes, fit un jour venir tous ses Conseillers.

-"J'ai rêvé d'une Bague, leur dit-il, qui avait la Faculté de me rendre Gai lorsque j'étais Triste, mais aussi un peu triste, lorsque j'étais très Gai"...

Et il demanda qu'on lui fabriquât une telle bague !

Conseillers, Ministres, bijoutiers, Personne ne savait comment s'y prendre...

On fît alors appel à Maître de Faria ( Fondateur de plusieurs Écoles de Sagesse ; dont Selim Aïssel qui proposa ce conte, est un disciple).

Celui-ci prit un Simple Anneau d'Or, et y fit graver Ces mots :

♥ "Tout passe" ♥

Ce que je souhaite vous suggérer : "Vivez et Laissez Vivre, Essayez d'avoir le moins possible d'exigences vis à vis des Autres, Laissez-Les Libres et Sentez-Vous Libre également !"

Coeurdialement Vôtre,

Florence ♥

lundi 17 juin 2013

♥ Les Kogis, une société du " Nous " ♥

" La où notre culture s'appuie sur le "Je pense donc Je Suis" de Descartes, chez Eux, c'est "Tu Es donc Je Suis " !

Lire la suite...

- page 1 de 6