♥ Les qualités du Coeur... ♥

voieducoeur.jpg


Près de Tokyo vivait un grand Samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.

Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat.
Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.

Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.

Ils se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues, y compris à ses ancêtres.


Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux Maître resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.

Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

- " Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ? ".

- "Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ?" demanda le samouraï.

- "A celui qui a essayé de le donner", répondit un des disciples.

- "Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes", dit le Maître.

Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent Toujours à Celui qui les portent dans Son Cœur " !

Coeurdialement Votre,
Flodharmonie ƸӜƷ ☆♪♫•*¨*•.¸¸✫ Love ✫☆..✿.•°*”˜ƸӜƷ˜”*°•.✿..☆¸.ღ♥


Commentaires

1. Le samedi 22 mars 2014, 17:40 par Martine

Quand j`arriverai à une telle "discipline", je pourrais me sentir Sage !

Pourtant c`est bien vrai, si tu ne les accepte pas....elles appartiennent bien à leur auteur !
Mais pour arriver à ce que rien, en nous, ne "sourcille", cela va prendre encore du temps ! Avec certaines personnes j`y arrive, mais avec la personne avec laquelle j`ai le plus de "prises-de-bec "j`ai plutôt bien souvent tout simplement envie de lui bondir dedans ! Parce que, quand tu expérimentes, de ne pas entendre l`autre,  enrage encore plus fort !...
Merci pour ce conte, P`tite Soeur de Coeur...Je Nous aime <3

2. Le dimanche 23 mars 2014, 17:55 par Flodharmonie

Merci pour ton commentaire-message ma grande Soeur de coeur.

En effet, cela demande une discipline à décider de mettre en place au quotidien... toutefois, pour se défaire, de la culpabilité et de la colère qui ne produit rien de positif, laisser la responsabilité à l'autre, la lui rendre en l'en informant verbalement si besoin, permet de lâcher la pression ;-) Je t'embrasse affectueusement <3

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet